Afin de vous offrir la meilleure expérience web, nous utilisons des cookies et des technologies de suivi conformément à notre politique de confidentialité.

Plus d'info

Eglise paroissiale

Kirchstrasse
1716 Plaffeien

La plus grande église néo-romane du canton est bâtie après un terrible incendie qui détruit presque tout le village de Planfayon en 1906.

Dans la nuit du 31 mai 1906, un violent incendie attisé par un fort vent détruit le village de Planfayon : en deux heures, 36 maisons aux toits de chaume sont anéanties, 274 personnes se retrouvent sans abri. L’église n’est plus que cendres et gravas, à l’exception d’un mur. Les habitants se mettent rapidement à l’ouvrage et rebâtissent un village nouveau, renonçant aux étroites ruelles sinueuses. La reconstruction de l’église est décidée dans le même élan, et elle est inaugurée quatre ans plus tard.

Le nouvel édifice frappe par ses dimensions imposantes et ses couleurs. Il est dédié à la Naissance de la Vierge. Le maître-autel à baldaquin, de style italo-byzantin, est orné de nombreuses représentations de la vie de Marie et de figures de saints. La vaste nef – plus de cent places – est claire : les fenêtres hautes portent des verres blancs, alors que celles du bas sont ornées de vitraux de l’atelier Berbig de Zurich présentant des apôtres. Le plafond de bois est plat, divisé en caissons dont les intersections sont peintes par Oswald Pilloud, élève de Hodler. Une fraîche représentation de l’Annonciation orne le médaillon central.

Un bel ensemble de cloches habite le clocher. Elles ont été fondues par un artisan francophone, qui a commis une erreur dans sa signature : il a inscrit « Plaffeyen » alors que la graphie correcte est « Plaffeien ».

Kirchstrasse
1716 Plaffeien

Signaler une erreur

Plus d'info

Cela pourrait aussi vous intéresser